Cylindre réseau virtuel simple WS300-S

Cylindre réseau virtuel simple WS300-S
Fabricant : Evoya
Modèle : WS300-S
Disponibilité : En Stock
249,90€ H.T : 208,25€
Qté : Ajout au panier

testtttttttttttttttttttttttttt

Cylindre électronique RFID solution réseau virtuel simple WS300-S.

Le cylindre remplace votre cylindre mécanique à clé et transforme votre serrure d'origine en serrure à badge RFID. Il n'y a aucune modification à éffectuer sur votre porte, il suffit de mesurer la longueur de votre cylindre d'origine pour choisir le modèle correspondant. 
 
Ce modèle nécessite l'utilisation de cet encodeur USB. Le nombre d'utilisateurs illimité et il est possible d'utiliser 999 cylindres sur un même réseau.
Les cartes utilisateurs sont programmées à l'aide de l'encodeur USB, il est possible de définir les accès à certaines pièces, à certaines heures, certains jours, date de validité...).
Le cylindre remplace votre cylindre mécanique à clé et transforme votre serrure d'origine en serrure à badge RFID. Il n'y a aucune modification à éffectuer sur votre porte, il suffit de mesurer la longueur de votre cylindre d'origine pour choisir le modèle correspondant. 
 
Principe de fonctionnement: La tête du cylindre tourne dans le vide côté extérieur et nécessite l'utilisation d'une carte enregistrée pour l'ouverture.

  • Pour verrouiller la serrure il suffit de lire un badge enregistré puis de tourner la tête du cylindre pour verrouiller.
  • Pour déverrouiller la serrure, la procédure est identique, il suffit de tourner la tête du cylindre dans le sens opposé.

Côté intérieur, le cylindre tourne librement, aucun badge n'est nécessaire.

Il est possible de supprimer un utilisateur en créant une carte spéciale pour cet utilisateur et en la lisant sur le ou les cylindres afin d'annuler son accès.
Un lecteur portable sans fil en option permet de récupérer l'historique des 20000 derniers passages et peut se connecter au PC pour être consulté.

Le cylindre est équipé d'une serrure mécanique de secours avec 2 clés mécaniques.

 

Loading...